Aux regards

By 18/11/2019 November 30th, 2019 Au marché du hasard, Légendes

Je rencontre des radoteurs quand je randonne ; ils me balancent des pépites en me demandant des clopes, des pièces, avec qui on se chamboule, l’espace d’une discussion, pour notre instant factice. Je sais que ce n’est pas grand-chose, même s’ils rats-dotent, parce que c’est l’être simple.

Alors on en discute, avec des mots à soie. La connivence facile dans des regards droits et des phrases de traverses, ça relie la tête au corps, le corps au cœur.

Créer du vide qui se remplit.

Parce que moi, d’où que tu sois, je n’veux pas qu’tu t’chat-noircisse sans arrêt.

Leave a Reply